Qu’est-ce que l’humanisme chrétien ?

Tous les humanismes sont protecteurs par définition ; il s’agit de protéger principalement les faibles. Mais au-delà, surgissent d’autres caractéristiques.

Pour le Chrétien : tout homme est à l’image de Dieu, son créateur.

Le christianisme honore un humanisme de royauté : l’homme est le seigneur de la terre, à charge pour lui de protéger et d’améliorer le monde. L’Église nous y invite à temps et à contre temps.

Le christianisme honore également un humanisme de liberté : respecter un humain, ce n’est pas seulement le protéger, mais aussi respecter son histoire, sa liberté et son devenir.

L’humanisme dépend donc des réponses apportées à ces questions : Qui est un homme ? Qu’est-ce qu’un homme ?

À la première question répondait déjà l’Épître à Diognète : les Chrétiens ne se débarrassent pas des enfants difformes.

À la deuxième question répond aussi toute notre histoire : les êtres humains, en tant que personnes, sont libres ; la pensée chrétienne leur a proposé et leur propose des guides pour les différents choix qu’ils ont à poser.

L’humanisme chrétien repose sur une anthropologie spécifique.

Principe et réglement

L’Académie d’éducation et d’études sociales (AES) en France et l’Association d’éducation et d’entraide sociales (AEES) en Suisse attribuent un prix annuel qui s’inscrit dans la succession du prix de l’AES et qui est destiné à récompenser un ouvrage novateur et formateur, accessible au plus grand nombre et répondant aux valeurs de tradition sociale et d’humanisme chrétien que ces deux associations ont pour but de promouvoir.

Critères d’attribution

Ce prix récompense, en principe, un livre rédigé en langue française. Un film, un DVD ou un CD peut être également primé. La date de publication ou de diffusion ne peut être antérieure à cinq ans ; la nationalité de l’auteur est indifférente. Les ouvrages scientifiques destinés à un public de spécialistes ne peuvent être retenus.
Le prix est attribué à une ou plusieurs personnes. Les traductions sont exclues.

 

Titre

Le prix est intitulé : « Prix Humanisme chrétien ».

 

Dotation

Le montant du prix est de 10’000 (dix mille) euros.

 

Attribution

Un comité sélectionne les propositions émanant des éditeurs et des
candidatures spontanées. L’ensemble des propositions retenues, mais trois au minimum, sont soumises à l’Assemblée générale de l’AEES qui constitue le jury. Le jury peut décider de ne pas attribuer de prix.

 

Remise

La date et le lieu de remise du prix sont déterminés à l’occasion de la décision du jury.

 

Exclusion

Les membres de l’AEES et de l’AES, ainsi que leur parenté, ne peuvent être pris en considération pour l’attribution du prix. Les lauréats des années antérieures sont également exclus.

Proposer un ouvrage pour le prix
  • Chaque année pour l’année suivante, il convient de faire parvenir par courrier à l’AES (abs Le Cédias – 5 rue Las Cases – 75007 Paris), avant le 1er novembre, deux exemplaires de l’ouvrage à proposer.

  • Un comité sélectionne les propositions émanant des éditeurs, ainsi que les candidatures spontanées.
  • Dans le courant du mois de mai de l’année d’attribution du prix, l’ensemble des propositions retenues, mais trois au minimum, sont soumises à l’Assemblée générale de l’AEES qui constitue le jury. Le jury peut décider de ne pas attribuer de prix.
  • La remise du prix a lieu à une date et dans un lieu choisis en accord avec le lauréat et l’éditeur.
  • Le prix est justifié par un bref éloge repris sur un diplôme qui souligne le mérite essentiel de l’œuvre.
Lauréats du Prix

2019

'entreprise Google et moi
 Dieu, l’entreprise, Google et moi de Thomas Jauffret,de Thomas Jauffret 
– Éditions Salvator – En savoir +

2018

Penser-l-humain-au-temps-de-l-homme-augmente
 Penser l’humain au temps de l’homme augmenté, de Thierry Magnin 
– Éditions Albin Michel – En savoir +

2017

En pleine lumiere
 En pleine lumière – Carnets spirituels, de Christiane Rancé 
Éditions Albin Michel

2016

Famille droits homme vie eternelle
La famille, les droits de l’homme et la vie éternelle, de Grégor Puppinck 
– Editions de l’Homme Nouveau –

2015

A quoi sert un chretien
A quoi sert un Chrétien ?, de Jean-Guilhem Xerry
– Editions du Cerf –

2014

AES
Le jury du prix Humanisme chrétien a décidé de ne pas attribuer le prix en 2014.

2013

Petit traité de la joie - Prix Humanisme Chrétien 2013
Petit traité de la joie – Consentir à la vie
de Martin Steffens Salvator

2012

Chemins de traverse
Chemins de traverse – Vivre l’économie autrement,  d’Emmanuel Faber
Éditions Albin Michel

2011

tout sera pardonné
Tout sera pardonné, de Marie Viloin
– DVD édité par Le Jour du Seigneur –

2010

Edit Stein devant Dieu pour tous
Edith Stein, devant Dieu pour tous, de Didier-Marie Golay
– Éditions du Cerf –

2009

AES
Le jury du prix Humanisme chrétien a décidé de ne pas attribuer le prix en 2009

2008

Philippine, la force d'une vie tranquille
Philippine – La force d’une vie fragile, de Sophie Chevillard Lutz
– Éditions de l’Emmanuel –

2007

Les mirages de l'art contemporrain
Les mirages de l’Art contemporain, de Christine Sourgins
– Éditions de La Table Ronde –

2006

Le moine et la psychanalyste
Le moine et la phsychanalyste, de Marie Balmary
–  Albin Michel

2005

Etincelles
Étincelles, du Père François Cassingena
– Ad Solem –

2004

Morale en desordre
Morale en désordre, du Père Paul Valadier
– s.j. Seuil

Prix de l'Académie

Prix 2003 :
OFFICE CHRETIEN DES PERSONNES HANDICAPEES – OCH
Prix 2001 :
“UN SIECLE DE TEMOINS”
de Didier RANCE
Prix 1999 :
CENTRE CATHOLIQUE INTERNATIONAL pour l’UNESCO
Prix 1998 :
“LA CROIX ET LE CROISSANT – Le Christianisme face à l’Islam”
du Père Antoine MOUSSALI
Prix 1997 :
ASSOCIATION DES ECRIVAINS CATHOLIQUES
Prix 1996 :
“L’HISTOIRE CHRETIENNE DE LA LITTERATURE
L’esprit des lettres de l’Antiquité à nos jours”

de Jean DUCHESNE
Prix 1995 :
UCJG
(Union Chrétienne des Jeunes Gens – Foyer de la rue de Trévise)
Prix 1994 :
“BIOETHIQUE ET POPULATION : LE CHOIX DE LA VIE”
de Michel SCHOOYANS
Prix 1993 :
MAISON MAURICE MAIGNEN
(Réalisation sociale concernant l’apprentissage des jeunes et lieu d’éducation appelé en France “patronage”).
Prix 1992 :
“LE PASSAGE DE LA MER ROUGE”
de Denis LENSEL (sur la libération des pays de l’Est).